http://www.ffyt.fr/

 

La yogathérapie ne remplace pas la médecine occidentale moderne, elle l’accompagne, si besoin la complète.

Le yoga et la yogathérapie sont des traditions orales bien vivantes.

La yogathérapie est quant à elle intimement liée à la médecine traditionnelle de l’Inde, l’ayurvéda. Cette discipline vise la santé et s’adresse exclusivement à des personnes capables de se prendre en charge.

La yogathérapie implique ″pratique du yoga″ et ″soin″. Le soin cherche à soigner, à réduire la souffrance. Il s’intéresse davantage au patient qu’au symptôme.

Le yogathérapeute transmet une pratique adaptée à la personne, au terrain et au symptôme pour agir sur la cause. Pour sa part, l’élève s’engage à pratiquer seul tous les jours durant une période variable (une à plusieurs semaines) avec confiance. Un deuxième rdv permettra d’une part, de réévaluer la pratique pour modifier et/ou l’intensifier, d’autre part, de constater la progression de l’élève et l’évolution de son symptôme.   Force est de rappeler que cette démarche conduira le pratiquant à une autonomie progressive.

Mon professeur, le Docteur Natesan Chandrasekaran.

D’origine indienne, le Dr N.C. a étudié et pratiqué la médecine occidentale. C’est par l’étude du Vedanta qu’il rencontre le yoga. Après une longue pratique du yoga dans la tradition de T. Krishnamacharya, il étudie la yogathérapie et devient responsable du département Thérapie au Krishnamacharya Yoga Mandiram. 

L’institut qu’il a fondé est le Viniyoga Healing Foundation of India.

 

Reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes de la yogathérapie, il parcourt le monde pour former des professeurs dans ce domaine.